Auto école de Villefranche Sur Saône : une histoire de quenelles

A moins de vivre dans une grotte, il n’aura échappé à personne que l’une des polémiques du moment concerne une auto école à Villefranche sur Saône qui propose une salle d’apprentissage du code « réservée aux femmes ».

La gérante de cette société, Sarah Bakar, se défend dans les médias en expliquant que « vous comprenez les garçons chahutent, les filles ont besoin de plus de calme pour apprendre ».

En fouinant sur les réseaux sociaux, on aperçoit vite que la raison est évidemment tout autre, et que cette salle a une connotation religieuse. Regardez plutôt la publicité faite sur les Facebook :

FullSizeRender

Sarah Bakar, dite Sirup Many sur les réseaux sociaux, fait donc sa publicité sur des groupes bien identifiés pour toucher sa « clientèle de soeurs ».

Mais cela ne s’arrête pas là. Sarah Bakar a un mari : Kenan Bakar.

FullSizeRender (1)

 

Kenan a une passion dans la vie à laquelle il s’adonne avec joie : la quenelle !

IMG_4137

IMG_4136

IMG_4135
Cela va même encore plus loin, à une légende de photo en arme, il répond que plutôt que d’aller chasser le sanglier, il irait bien à la chasse… aux juifs !

image2 image1

Ce n’est pas la première fois qu’un fan de Dieudonné se retrouve sur des dossiers de la sorte, pourtant il continue à tourner en France et remplir les salles, en propageant et normalisant sa haine antisémite.

Chers lecteurs lyonnais, si vous n’avez pas le permis, vous savez où (ne pas) aller !

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *